Planning Invités 2019

Le planning 2020 sera bientôt en ligne. 

Les invités de vendredi 29/11

11hBrigitte LecordierAlex Goude
12hL'Association Petits PrincesAssociation Loisirs Numériques
13hGalurenSéverine Nemesin
14h
15hDina
16h
17hPomfDenis Masseglia
18hServane Fischer
19hBrigitte Lecordier
Faustine Bollaert
Davy Mourier
20hDonald Reignoux
21hDoc GéraudDr Nozman
22h
23hEpyonzilla

00hEpyonzilla
01hNat_Ali * & Shisheyu
Yamato AKA Valentin Lormeau
02h
03h
04h
05h
06h
07h
08h
09hCélia BerardBhati
10h
11hJohn Couscous
Asgard
Pras
12h
13hChris (Liberty 93)Jérôme Dupire
14h
15hGil AlmaAurélie Belzanne
16hAkim Omiri
17hCéoVio
18hNat_AliSybil Colas
19hSebastien-AbdelhamidPlume AKA Gianni Molinaro
20h
21hPierre-Alain de GarriguesLaëtitia Poirson
22h
23hGuillaume DelalandeThomas Nicolet

00hGuillaume DelalandeThomas Nicolet
01h
02h
03h
04h
05h
06h
07h
08h
09h
10h
11hEdward Ez'Sophie Filip
12h
13hLuttiBapt & Gaël
14h
15hLaurent Petitguillaume
(avec Adeline Blondieau)
Gauvain Sers
16h
17hStreamers WarmUP
18h
19hMaxime GeraciBertrand Amar
20h
21hBernard MinetBrigitte Lecordier
22h

L’équipe

Parmi ceux qui font que le Desert Bus de l’Espoir est une aventure possible, il y a les spectateurs et donateurs, les invités, il y a l’association à qui sont reversés les dons, les partenaires, et il y a l’équipe de chez Loisirs Numériques. L’association qui organise le Desert Bus.

Chaque année, une équipe travaille pendant plusieurs mois en amont de l’événement pour le rendre concret, beau, convivial…

Présentation du coeur de l’équipe organisatrice.

 

 

Vous souhaitez rejoindre l’équipe organisatrice ?

Loisirs Numériques ?

 

Planning de passage

Les invités du vendredi

11hMarcusJean-Pat
12hL'Association Petits Princes
13hSalomé LagreslesPia Jacqmart
14hManu Levy
15hBrigitte LecordierIvy (Noob)
16h
17hSophia MetzAnne Blondel-Jouin
18h
19hDoc GéraudFabien Delpiano
20h
21hDorothée PousséoLoïc "Epyon" Ralet
22h
23hCorentin Benoît-GoninClaire et Michael (Sweet Arsenic)

00hCorentin Benoît-GoninClaire et Michael (Sweet Arsenic)
01hGalurenGuillaume (Rétro du coeur)
02h
03h
04h
05h
06h
07h
08h
09hGuillaume Dumas
10h
11hKemarAlex Goude
12hKemarJoniwan
13hJason BrokerssShkyd
14hFadily Camara
15hJulie ChalmetteGotaga
16hClaude Terosier
17hJeelYnotece Cosplay
18hDenis Masseglia
19hCaroline SegarraRoch François
20h
21hPikanoaDesastre_show
22h
23hDamDamJay

00hDamDamJay
01hDamDamJay
02hDamDamJay
03hDamDamJay
04hDamDamJay
05hDamDamJay
06hDamDamJay
07h
08h
09hMarion Lopez
10hFabrice Lourie
11hPierre-Alain De GarriguesRed House
12hEtienne Périn
13hMélissandre MonatusDiraen & Luxbox
14h
15hLucie LucasKevin Elharbi
16h
17hAmazing Lucy
18h
19hFlorent GorgesGrégoire Hellot
20h
21hTrunksDonald Reignoux
22hBertrand Amar

Gagner des cadeaux en aidant les enfants malades ? Avec le Desert Bus de l’espoir, c’est oui !

Tout ce weekend, l’association Loisirs Numériques roule au profit de l’Association Petits Princes pour réaliser le rêve d’enfants malades !
Le bonus ? Les donateurs peuvent participer à un grand tirage au sort pour gagner de très gros cadeaux :
Une PS4, une Xbox One X, une NES Mini, des téléphones Honor 6C, des collectors, des jeux sur console ou PC, des cadeaux touchants, des casques pour jouer…

Restez connectés et suivez-nous pour tenter vous aussi de gagner ces superbes cadeaux tout en faisant un très bon geste pour la bonne cause 😉
Tirage au sort dimanche à 18h.

Faire un don

Les bons plans du Desert Bus

Pour le cinquième marathon de l’espoir, on vous a prévu…
– des invités au top,
– des partenaires engagés,
– des supers cadeaux,
– des défis originaux et rigolos,
mais aussi de drôles de bons plans !

Le Desert Bus de l’Espoir a son burger : « Le cheese burger de l’espoir » !

Souvenez-vous, l’an dernier, pendant la dernière heure du marathon.
Bertrand Amar et Donald Reignoux au volant.
Jay lance un défi à Bertrand : peut-il faire un burger pour l’association Loisirs Numériques ?
Don de Jay réalisé, nous voilà avec un burger aux couleurs de l’espoir ! 🙂
Voici le cheese burger de l’espoir, disponible chez Tough Burger du mercredi 8 novembre au mercredi 15 novembre inclus.
Et comme si ce n’était pas assez cool comme ça… 3€ de chaque burger entrera dans la collecte pour les rêves de nos petits princes adorés !

 

Le Desert Bus sans être enfermés tout le weekend ?


C’est possible, au bar Le Reset, tout le long du marathon.
En bonus ? Un super cocktail Desert Bus de l’Espoir conçu spécialement pour l’occasion…

 Des concours sur les réseaux sociaux…

Des clés pour des jeux à gagner un peu partout sur les réseaux sociaux avec la mention #DesertBusFR.
Restez attentifs !

Dans le Desert Bus… il y a des cactus !

Cette année, fini les cactus en carton (enfin… presque 😉 ). Le Club Cactus nous prête des cactus pour décorer notre plateau… et vous offre 10% de réduction sur tous vos achats en boutique et sur l’e-shop avec le code Desert Bus.
La boutique ? C’est au 29, Rue de la Fontaine au Roi, 75011 Paris – Ouvert du mardi au samedi de 10h30 à 19h30
L’occasion de vite égayer vos salons, vos bureaux, vos coeurs avec des cactus cet hiver ! 😀

Et tant qu’il y a le Desert Bus, il y a ? De l’espoir !

Profitez de la boutique du Desert Bus de l’espoir pour avoir du style tout en aidant l’Association Petits Princes !
20% de chaque produit acheté sera reversé sur la cagnotte finale de cette cinquième édition.

 

 

 

Témoignage Brigitte Lecordier : « J’espère faire exploser le compteur de dons ! »

A J-3 de son retour sur le Desert Bus de l’Espoir, Brigitte Lecordier revient sur son expérience de son premier passage.

Bonjour Brigitte. Pour toute une génération, tu es avant tout une voix avec qui nous avons grandi. Pour ceux qui n’auraient pas encore fait le rapprochement, pourrais-tu te présenter ?

Je suis comédienne, et je suis surtout connue pour avoir prêté ma voix à de nombreux personnages de dessins animés et de séries  notamment des voix d’enfants comme Oui-Oui, Sangoku, Sangohan, Goten, Trunks petit, et quelques filles comme Videl, C18, Nan (Jamie Brewer) dans American Horror Story.. et beaucoup d’autres.

On ne te connaît pas forcément en tant que passionnée de jeux vidéo. Quelle est ta relation à ce média ? Te considères-tu comme joueuse ?

J’aime jouer en général ! Jouer au théâtre, jouer aux jeux de société, jouer aux jeux vidéo, oui, mais je ne suis pas habile car je suis totalement dyslexique et que cela me demande une concentration de ouf rien que pour aller à droite ou à gauche !! Mais sinon, cela m’amuse. Faut pas aller vite 😉

Comment as-tu entendu parler de l’opération « Desert Bus de l’espoir » et de l’association « Loisirs Numériques » ?

C’est l’Association qui m’a contactée.

Quelle a été ta première réaction lorsqu’on t’a expliqué le concept de l’opération ?

J’ai rien compris, hahaha, mais j’avais envie de me prêter au jeu, je n’ai pas été déçue !

Comment t’es-tu sentie une fois la manette en mains ? As-tu eu une légère appréhension ?

Non, fastoche, je me suis amusée et en plus… j’étais super bien entourée !

Étais-tu soulagée de reposer la manette ? Comment s’est passée cette heure au volant ?

Non, je voulais conduire encore et encore, la soif des grands voyages entourée de milliers d’internautes pour la bonne cause, c’était trop bien 😉

Contente de reprendre le volant lors d’une prochaine édition ?

Ah oui, alors, ça va foncer !! J’espère faire exploser le compteur des dons !

Interviews à venir

Un jeu ennuyeux… auquel les invités veulent rejouer ! | Témoignages

 

Des jeux mauvais, on en a tous connu, et on en connaît encore tous. Pour les personnes nées dans les années 70-80, il faut bien avouer que parmi de nombreuses pépites qui nous ont marqués à jamais dans notre vie de joueur (Zelda ALTTP, Super Mario, Mario Kart, Secret of Mana, Sonic, Final Fantasy, …) on a aussi souvent dû se coltiner des jeux dont la notion d’amusement était pour le moins toute relative ! Pour ne parler que des plus « connus », citons Les Tortues Ninja, Les Simpsons, Dragon’s Lair, Retour vers le Futur, et j’en passe… Maniabilité loin d’être ergonomique, bugs à foison, difficulté mal dosée, rejouabilité proche du zéro, … les points négatifs prenaient bien souvent le pas sur toute notion de fun !

Pourtant, il est un jeu presque jamais évoqué lorsque l’on cherche à énumérer les pires perles vidéoludiques, et pour cause ! A part une partie graphique datée, on ne peut quasiment rien lui reprocher ; la difficulté n’est pas insurmontable loin de là, les bugs semblent inexistants et la jouabilité est tout à fait acceptable ! Pourquoi le qualifier parmi les pires jeux, si ce n’est le jeu le plus ennuyeux de tous les temps alors ? Et bien simplement car il ne s’y passe … rien !

Même si depuis, Hollywood a tenté de nous faire croire qu’une virée ordinaire en bus pouvait donner lieu à moultes péripéties (surtout pour un « Super flic » qui ne touchait pas encore aux tréfonds de l’Internet), dans « Desert Bus », point de bombe ou de saut par dessus une portion d’autoroute en travaux ! Non, il n’y a que vous, votre volant, le pare-brise, et la route… et pas n’importe quelle route, la fameuse route 66 ! Si sa renommée n’est plus à faire, il semble que cela ne suffise pas à en faire  une route très fréquentée, puisque seuls quelques moustiques viendront parfois briser la monotonie des cactus qui jonchent la route, en venant s’écraser avec grâce sur votre pare-brise. Et ce n’est pas le cycle jour/nuit qui viendra vraiment donner du renouveau au gameplay, les phares bien que semblant avoir été réglés par un élève de troisième en stage d’insertion, vous permettent largement de vous repérer sur la route afin d’éviter de finir dans le bas-côté.

Comment un jeu à l’intérêt si limité n’a t-il pas encore rejoint la « fourrière » des jeux vidéo pour y rester « encrasser » à jamais ? (ces jeux de mots sont eux aussi dus à un stagiaire de 3è…) Pour la bonne cause ! Depuis quelques années, le temps d’un weekend, le jeu sert de fil-rouge, les chauffeurs défilant non-stop, afin de récolter des fonds pour diverses associations.

 

De « grands noms » de l’industrie vidéo-ludique (Yves Guillemot, David Cage, …) à journalistes du milieu émérites (Julien Chièze, Bertand Amar, …), en passant par des célébrités du petit écran, de Youtube, ou tout simplement des anonymes passionnés et généreux, c’est déjà plus de 200 chauffeurs qui se sont relayés pour la bonne cause. Il était donc temps d’en interroger certains, afin de recueillir leur témoignage sur cette expérience toute particulière.

ITW Brigitte Lecordier

D’autres interviews à venir…

Focus invitée – La Développeuse du Dimanche

Accrochez-vous bien pour cette 5ème édition du Desert Bus de l’Espoir ! Notre liste d’invités s’agrandit de jour en jour. Découvrez aujourd’hui le portrait de la Développeuse du Dimanche !

Game Designer de profession, Lola s’est lancée il y a un peu plus d’un an de cela dans un projet de taille : après quelques années d’expérience en studio, elle décide de monter son propre jeu, seule, et de documenter son aventure sur sa chaîne Youtube pour permettre à d’autres d’apprendre de son expérience. Du pitch aux étapes de test, en passant par le développement d’assets, le level design et les aspirateurs qui parlent, elle se confie, conseille ses followers et remplit leurs journées de soleil.

Retrouvez ci-dessous l’épisode #1 de son journal de bord, retraçant ses premiers pas dans le développement indé :

Elle rejoint cette année les rangs du Desert Bus de l’Espoir, un marathon vidéoludique organisé par l’association Loisirs Numériques. L’objectif ? Rassembler un maximum de dons pour permettre à des enfants malades de réaliser leur rêve aux côtés de l’association Petits Princes. Rendez-vous sur cette page pour en savoir plus sur l’événement.

Fan de la Développeuse du Dimanche, vous rêvez de lui poser toutes vos questions lors d’un stream de folie ? C’est là que ça se passe, du 10 au 12 novembre !